Conférence Jonah Siegel — 14 et 16 mai 2019

Dans le cadre de l’échange entre Paris 8 et l’Université de Rutgers, le DEPA accueille Jonah Siegel, Professeur de littérature britannique et co-directeur du British Studies Centre à l’Université de Rutgers, qui donnera deux conférences les 14 et 16 mai prochains, auxquelles toutes et tous sont invité.e.s :
 
- Dans le cadre de la Journée des doctorants 2019 de l’ED "Pratiques et théories du sens" (programme de la journée ouverte à toutes et tous en PJ)
"The Authority of broken things, or The tradition of Vandalism and the Modernity of Ruins (between the Abbé Grégoire and Alois Riegl)"
Mardi 14 mai à 14h
Université Paris 8
salle B106, bâtiment B1
 
- A l’invitation du séminaire "Textualités contemporaines et numériques", avec le soutien d’ArTeC
"Sublime Palmyra : Violence, Perspective, Mediation"
Jeudi 16 mai à 14h30
Auditorium de la MSH
Maison des Sciences de l’Homme - Paris Nord
Métro ligne 12 "Front populaire"
20 avenue George Sand
93210 Saint-Denis
 
Descriptif de la conférence sur le site d’ArTeC : http://eur-artec.fr/category/evenements/page/2/
 
 

Jonah Siegel est professeur de littérature anglaise du XIXème siècle à Rutgers University, New Jersey, USA. Né le 14 avril 1963, il a également enseigné à Columbia University et à Harvard.

Ses recherches portent sur la naissance du domaine de l’histoire de l’art, de l’institution des musées et des concepts modernes de l’art dans la période allant du néoclassicisme jusqu’au modernisme.

Il a publié deux livres d’histoire et d’esthétique littéraire : Haunted Museum : Longing, Travel, and the Art-Romance Tradition (2005) et Desire and Excess : The Nineteenth-Century Culture of Art (2000). Il a coordonné un volume collectif intitulé Emergence of the Modern Museum : An Anthology of Sources (2007) et il est l’auteur de chapitres concernant des ouvrages sur l’art, l’esthétique et la poétique archéologique pour le volume Oxford History of Classical Reception in English Literature, Vol. 4 (2014) et sur l’esthétique victorienne dans Oxford Handbook of Victorian Literary Culture(2016), ainsi que de nombreux articles sur des personnages et figures majeures au XIXe siècle et après.

Sa recherche se concentre maintenant sur deux projets différents : une étude sur le matérialisme dans l’art et la littérature du XIXe siècle, et une étude sur l’histoire des collections d’art à l’époque napoléonienne.

Le professeur Siegel a remporté le prix Sonya Rudikoff pour le meilleur premier livre d’études victoriennes. Il a également reçu une bourse du Centre national des sciences humaines (1999-2000), une bourse ACLS / Burkhardt et une bourse du prix Rome Prize Fellowship (2003-2004).

Il a été président de la Northeast Victorian Studies Association et directeur du département d’anglais de Rutgers. Il est actuellement le représentant de l’histoire de l’art du Conseil consultatif de l’American Victorian Studies Association et co-directeur du Rutgers British Studies Centre.