Nicoleta ALEXOAE-ZAGNI (MCF)

MCF

Domaine : 

littérature ethnique (asiatico-américaine), écritures autoréférentielles, anglais de spécialité

Contact :

nicoleta.alexoae-zagni@univ-paris8.fr 

 

I. Encadrement de recherche

- Membre du jury de thèse de Qiping LIU : An Ecological Return to Harmony in Amy Tan’s Novels, thèse dirigée par Madame le Professeur Wendy Harding, Université Toulouse – Jean-Jaurès, 07 octobre 2017.

 

II. Publications et interventions scientifiques (sélection)

DO : Directions d’ouvrages ou de revues

· Edition d’ouvrages collectifs

2017 (à paraître) - Women’s Life Writing and The Practice of Reading. She Reads to Write Herself. Valérie Baisnée-Keay, Corinne Bigot, Nicoleta Alexoae-Zagni et Claire Bazin (éds.). Palgrave Macmillan (Palgrave Studies in Life Writing)

2014 - On the Legacy of Maxine Hong Kingston. The Mulhouse Book. Nicoleta Alexoae-Zagni et Sämi Ludwig (éds.). Munich : LIT Verlag, 352 p.

http://www.lit-verlag.de/isbn/3-643-90299-3

OS : Ouvrages scientifiques (y compris les éditions critiques et les traductions scientifiques)

· Chapitres de livres

2017 (à paraître) - « Writing Herself as/in Reading the Others in Ruth Ozeki’s A Tale for the Time Being  », Women’s Life Writing and The Practice of Reading. She Reads to Write Herself, Valérie Baisnée-Keay, Corinne Bigot, Nicoleta Alexoae-Zagni et Claire Bazin (éds.). Palgrave Macmillan (Palgrave Studies in Life Writing)

2016 - « Inhabiting Transnational Temporalities and Histories : Yan Geling’s Fusang (The Lost Daughter of Happiness) ». Les Amériques au fil du devenir. Écritures de l’altérité, frontières mouvantes, Fatiha Idmhand, Cécile Braillon-Chantraine, Ada Savin, Hélène Aji (sous la dir. de). Bruxelles, Bern, Berlin, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien : Peter Lang, pp. 203-220.

2014 - « Self-Referential Narrative and Creative Filiation in Chinese American Writing : Maxine Hong Kingston and Shirley Geok-lin Lim », On the Legacy of Maxine Hong Kingston. The Mulhouse Book, Nicoleta Alexoae-Zagni et Sämi Ludwig (éds.). Munich : LIT Verlag, pp. 297-312.

2013 - « “Claiming English as my own” ou la “langue autre” comme la sienne dans Among the White Moon Faces de Shirley Geok-lin Lim », Migration and Exile : Charting New Literary and Artistic Territories, Ada Savin (éd.). Newcastle-upon-Tyne : Cambridge Scholars Publishing, pp. 113-122.

2011 « “Writing the Eccentric, Writing the Eccentric In” : China Men de Maxine Hong Kingston, ou s’écrire en réécrivant », Les réécritures du canon dans la littérature féminine de langue anglaise, Claire Bazin et Marie-Claude Perrin-Chenour (éds.). Université Paris Ouest Nanterre La Défense, pp. 421-435.

2010 - «  “Listening and Telling My Own Stories I am Moving Home” : l’espace scriptural comme oïkos dans Among the White Moon Faces de Shirley Geok-lin Lim  », Les lieux de femmes dans la littérature féminine de langue anglaise, Claire Bazin (éd). Université Paris Ouest Nanterre La Défense, pp. 109-131.

2009 - « The Multiple Immigrant, Possibilities and Impossibilities. A Reading of Shirley Geok-lin Lim’s Among the White Moon Faces : An Asian-American Memoir of Homelands », Hybridation, multiculturalisme, postcolonialisme, Héliane Ventura, Didier Lassalle, Karin Fischer (éds.). Orléans : Presses Universitaires d’Orléans, pp. 99-109.

ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

2016 - « L’Écriture polyphonique sino-américaine : entre étonnements et tâtonnements », Leaves (laboratoire CLIMAS - Cultures, Littérature et Linguistique des Mondes anglophones, E. A. 4196 - de l’Université Bordeaux-Montaigne), no. 2

http://climas.u-bordeaux3.fr/images/Leaves/Leaves02/ALEXOAE-ZAGNI_Leaves_2.pdf

2014 - « Self-Referential Narrative and Creative Filiation in Chinese American Writing : Maxine Hong Kingston and Shirley Geok-lin Lim »,Asiatic – IIUM International Journal of Asian Literatures, Cultures and Englishes, vol. : 8, no. 1 (juin), pp. 97-113 (republication avec permission)

http://journals.iium.edu.my/asiatic/index.php/AJELL/article/view/456

2006 - «  An Interview with Maxine Hong Kingston », Revue Française d’Études Américaines, no. 110 (« Qui a peur des nouveaux canons ? »), Belin, décembre 2006, pp. 97-106.

2006 - « Learning to Love America… Shirley Geok-lin Lim’s Sister Swing », Women’s Studies Quarterly, vol. : 34, no. 3 & 4, New York : Feminist Press, automne/hiver 2006, pp. 260-263.

C-COM : Communications orales sans actes dans un congrès international ou national

2017 (5-8 juillet) - « Self-Inscription as Negotiation and Transcendence of Boundaries in Asian American Writing » & présidente de l’atelier Border Crossings in Ruth Ozeki’s Writings - Colloque biennal de la SSAWW (Society for the Study of American Women Writers) Université Bordeaux Montaigne.

2016 (22-25 avril) -« Yan Geling’s Fusang—Fifth-Generation Immigrant Writing as Transhistorical and Con-Temporal » & présidente de l’atelier Asian American Gender and Ethnic Crossings- Colloque biennal de la EAAS (European Association for American Studies) Ovidius University Constanta, Roumanie.

2015 (16 octobre) - « A Sense of Self as Pluralistic in Ruth Ozeki’s A Tale for the Time Being » - Journée d’étude D’autres vies que la sienne / soi comme autre organisée par le laboratoire EMMA, Université Paul Valéry Montpellier.

 

 

Dernière mise à jour le 26/09/2017