Sébastien LEFAIT (PR)

Professeur des Universités

 

Domaine : 

Etudes américaines et médiatiques

 

Contact :

sebastien.lefait@univ-paris8.fr

 

I. Encadrement de recherche

Direction de thèses

  • Thèses en cours

 « Les late night shows à l’ère de la post-vérité ». Pauline Ziserman.

 

II. Valorisation de la recherche (sélection)

Responsabilités de recherche, direction de projets, participation à d’autres initiatives scientifiques

 Responsable de l’axe Méthodes et Enjeux des Dispositifs Iconiques Anglophones (MEDIA) de TransCrit.

 Membre du contrat de projet État-région (CPER) GUEST (Groupe Universitaire d’Etudes sur les Séries Télévisées) Normandie Saison 2, dans le cadre du grand réseau de recherche culture et société en Normandie (GRR CSN).

 

III. Publications et interventions scientifiques (sélection 2010-2017)

 

DO : Directions d’ouvrages ou de revues

 

· Edition d’ouvrages collectifs

 

 Dependence in / to TV series – Combining Aesthetic and Psychological Approaches to Series Addiction  (ouvrage bilingue, coordonné avec Nathalie Camart, Anne-Marie Paquet-Deyris, et Lucia Romo-Deprez – sous contrat chez Cambridge Scholars Publishing, fin 2017).

 Le Cinéma de science-fiction après le 11 septembre (Ouvrage coordonné avec Lori Maguire, à paraître dans le collection Cinémaction [Le Cerf / Corlet], fin 2017).

 In Praise of Cinematic Bastardy, ed. Sébastien Lefait et Philippe Ortoli. Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars Publishing, 2012. 261 pages.

 

OS : Ouvrages scientifiques (y compris les éditions critiques et les traductions scientifiques)

 

· Auteur

 

 Surveillance on Screen. Monitoring Contemporary Films and TV Programs. Lanham, Md : The Scarecrow Press, 2013. 223 pages.

 La Question raciale dans les séries américaines (Ouvrage coécrit avec Olivier Esteves). Paris : Presses de Sciences-Po, 2014. 224 pages.

 

· Chapitres de livres

 

 « Hyperperception du personnage et hyperactivité spectatorielle. Les paradoxes de la dépendance à l’écran ». Chapitre à paraître dans Dependence in / to TV series – Combining Aesthetic and Psychological Approaches to Series Addiction, Newcastle upon Tyne : Cambridge Scholars Publishing, fin 2017.

 « La menace terroriste, du virtuel au réel. The Callup (Charles Barker, 2016) ». Chapitre à paraître dans Le Cinéma de science-fiction après le 11 septembre, Cinémaction, Le Cerf / Corlet, fin 2017.

 « De Joey Tribbiani à Pauly D : métamorphoses d’un stéréotype et exploitation d’une franchise ». A paraître dans l’ouvrage Italian American Culture on Screen - Cinema and Series (Presses universitaires d’Artois, 2016), dirigé par Julie Assouly et Kevin Dwyer.

 « Our Shakespeare... For he is all of ours, is he not ? » Enjeux du bardicide fictionnel dans Anonymous ». A paraître dans l’ouvrage collectif Haine de Shakespeare, dirigé par Elisabeth Angel-Perez et François Lecercle.

 « Gentes dames et preux chevaliers : résurgences quichottesques dans deux adaptations shakespeariennes ». A paraître dans l’ouvrage collectif Shakespeare/Cervantès : regards croisés, Paris : Classiques Garnier, fin 2017.

 « The Viktor Navorski Show : Surveillance, Paranoia, and Reality TV in The Terminal ». A paraître dans le volume de la collection Profils Américains consacré à Steven Spielberg, dirigé par David Roche.

 « Penser la scopophilie du dispositif : du voyeurisme au cinéma à la surveillance dans les séries télévisées. ». Écrans n°4, « Analyser les séries télévisées », dirigé par Jean-Pierre Esquénazi, Paris : Classiques Garnier, 2016, 237-52.

 « Insularisation du monde et fiction post-insulaire : l’exemple des séries dérivées de Lost (The River, Siberia, Under the Dome, Alcatraz, Person of Interest). Île-Texte – Texte-île, ed. Jacques Isolery, Paris : Petra, 2015, 223-46.

 « Othello retold : Orson Welles’s Filming Othello (1978). » In Shakespeare on Screen : Othello, ed. Sarah Hatchuel et Nathalie Vienne-Guerrin, Cambridge : Cambridge University Press, 2015, 59-75.

 « “All the world’s a musical ?” From linguistic reflexivity to genre conventions in Kenneth Branagh’s Love’s Labour’s Lost. » In Lectures de Love’s Labour’s Lost de William Shakespeare, ed. Delphine Lemonnier-Texier et Guillaume Winter, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2014, 193-208.

 « Du making of comme forme mémorielle : Tristram Shandy : A Cock and Bull Story (Winterbottom, 2005). » In Memory in/of English-speaking Cinema : Le Cinéma comme vecteur de la mémoire dans le cinéma Anglophone, ed. Zeenat Saleh et Melvyn Stokes, Paris, Michel Houdiard Éditeur, 2014, 505-18.

 « Re-adaptation as part of the myth : Orson Welles and Don Quixote’s ‘outings.’ » In Screening Text : Critical Perspectives on Film Adaptation, ed. Shannon Wells-Lassagne et Ariane Hudelet, Jefferson, North Carolina ; London : McFarland & Company, Inc., Publishers, 2013, 185-96.

 « Visual Aids and the Scopic Dimension(s) of Measure for Measure in Three Film Adaptations of the Play. » In Lectures de Measure for Measure, ed. Delphine Lemonnier-Texier et Guillaume Winter, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2012, 253-72.

 « Surveiller et unir : de l’île comme dispositif visuel dans La Tempête de William Shakespeare. » In Project-îles – Ile, Identités, Patrimonalisation, ed. Jacques Isolery, Corte : Albiana, 2012, 129-47.

 « ‘They make it pretty, they make it comical, or they make it lust. They cannot make it true.’ Shakespeare in/on Love comme adaptation. » In De la Page blanche aux salles obscures : adaptation et réadaptation dans le monde anglophone, ed. Ariane Hudelet et Shannon Wells-Lassagne, Rennes : Presses universitaires de Rennes, 2011, 73-84.

 

ACL : Articles dans des revues internationales ou nationales avec comité de lecture

 

 « Les séries téléréalité : une transposition fertile de formats ? ». A paraître dans le numéro 8 de la revue Traits-d’Union, Fertilisations croisées dans les arts, médias et langues.

 “I think it was in poor taste that you were doing Murtaugh in whiteface” : Blackface goes West in It’s Always Sunny in Philadelphia.” ». A paraître dans le numéro spécial de la revue LISA Western/Southern, dirigé par Claire Dutriaux, Anne-Marie Paquet-Deyris et Taïna Tuhkunen.

 « ‘It’s not a technological problem we have, it’s a human one’ – Black Mirror, ou la dystopie intégrée ». A paraître dans le numéro “L’imaginaire en séries” de la revue Otrante (Peter Lang).

 « Monstrueuse convergence ? Penny Dreadful, ou la littérature à l’épreuve de la transmédialité. » A paraître dans le numéro « Séries et Littérature » de TV/Series, dirigé par Shannon Wells-Lassagne.

 « “They want more conflict ? I’ll see what I can do.... ” – Reality TV and the Transfiguration of the Commonplace Image in Reality Show (Showtime, 2012) », Recherches Anglaises et Nord Américaines (Université de Strasbourg), « Contacts, Frictions, Clashes : Modes of Construction of Anglophone Culture », dirigé par Anne Bandry-Scubbi, 189-200.

 « “Tu n’as rien vu en Irak. ” Logistique de l’aperception dans Generation Kill (HBO, 2008) ». TV/Series 9 (2016), Guerres en séries (1). https://tvseries.revues.org/1248.

 « Avoiding the Scooby Doo effect : Technological Updates of Sherlock Holmes. » Représentations, Déc 2015, 118-38. http://representations.u-grenoble3.fr/IMG/pdf/8-lefait_scooby_doo_effect_def.pdf

 « Irreverence as Fidelity ? Adapting Shakespearean Reflexivity in Anonymous (Emmerich, 2011). » Interdisciplinary Literary Studies, A Journal of Criticism and Theory (Numéro spécial 17.2, Juin 2015), 241-63.

 « Prospera’s Looks : Adapting Shakespearean Reflexivity in The Tempest (Julie Taymor, 2010). » Literature/Film Quarterly Vol. 43, n° 2, 2015, 131-45.

 « Divins devins : la prophétie chez Shakespeare et Mankiewicz. » A paraître dans le Bulletin du CICLAHO.

 « American Caesars : Me and Orson Welles (Richard Linklater, 2008). » Représentations (décembre 2014) : « Shakespeare aux États-Unis : les paradoxes de l’héritage ». http://representations.u-grenoble3.fr/

 « “Hello, Big Brother” : Perception Disorders and the Scopic Regime of Reality TV in Homeland (Showtime, 2011-). » Reconstruction : Studies in Contemporary Culture 13.3 – Janvier 2014. http://reconstruction.eserver.org/133/133_Lefait.shtml

 « “This same strict and most observant watch” (1.1.71) Gregory Doran’s Hamlet (2009) as Surveillance Adaptation. » Borrowers and Lenders – The Journal of Shakespeare and Appropriation VIII. 2 (Fall 2013 / Winter 2014). http://www.borrowers.uga.edu/1072/show

 « Through The Wire : The Avon Barksdale Story. » TV/Series N°4 – Décembre 2013 : 143-65. http://www.univ-lehavre.fr/ulh_services/IMG/pdf/07-_Sebastien_LEFAIT.pdf

 « Le méchant après le 11 septembre : terroristes sous surveillance dans 24 et Homeland. » Cycnos Volume 29, n°2, 2013, Le Méchant à l’écran : les paradoxes de l’indispensable figure du mal, Paris : L’Harmattan, 2013, p. 157-77.

 « “Millions of false eyes / Are stuck upon thee.” The scope of surveillance in Measure for Measure. » Sillages critiques 15, « Actualité de Mesure pour Mesure » (2013) mis en ligne le 14 janvier 2013, consulté le 15 janvier 2013. http://sillagescritiques.revues.org/2594

 « Dystopian Villages : surveillance and re-mediation in The Prisoner (1967 and 2009 versions). » TV/Series N°2 – 2012 : 78-92. http://www.univ-lehavre.fr/ulh_services/IMG/pdf/5_LEFAIT_Sebastien-2.pdf

 « ‘O earth ! What else ?’ – Topologie de l’ailleurs spectral dans Hamlet, du théâtre au cinéma. » Les Cahiers de La Licorne – Shakespeare en devenir N°4 – 2010. http://shakespeare.edel.univ-poitiers.fr/index.php?id=399

 

C-INV : Conférences données à l’invitation du comité d’organisation dans un congrès national ou international

 

 « "I’m just a token, handsome nigger" Othello (ITV), ou Shakespeare à l’épreuve de la diversité télévisuelle. » Conférence invitée donnée lors des journées d’études « Spectacle vivant et petit(s) écran(s) » du Labex Arts H2H, organisées par Laetitia Dumont-Lewi, les 31 mars et 1er avril 2017.

 

C-ACTN : Communications avec actes dans un congrès national

(Ne figurent pas dans la liste qui suit les interventions qui ont été remaniées pour publication dans une revue ou un ouvrage collectif).

 

 « Question raciale et droit de regard : peut-on réclamer des séries qu’elles représentent la diversité ? », février 2017, Colloque international « Troubles en séries – saison 2 », 2-4 février 2017, Université Paris Nanterre.

 « “These violent delights have violent ends” (Romeo and Juliet, 2.6, 9 / Westworld, s01e01). Apocalyptic re-mediation, or, can there be a Revelation in this (West)world ? » 8 au 10 mars 2017, colloque Médiations apocalyptiques (Université de Brest).

 « La surveillance comme principe de continuité médiatique – cinéma et sérialité chez Adam Rifkin ». Intervention lors du colloque « Cinéma et sérialité », 22ème colloque de la Sercia, 8-9-10 septembre 2016.

 

 

 Dernière mise à jour le 05/09/2017